trailer

AGENDA

Créé lors de l’édition 2012 du Festival des Jeux du Castrum, les trois épisodes de ce spectacle ont été suivi par une foule nombreuse.

en bref

en bref

LE SPECTACLE

Downtown centre-ville est un spectacle en trois épisodes d’une heure, inspiré de l’univers des séries TV qui a été créé lors de l’édition 2012 des Jeux du Castrum. Le texte original a été élaboré en mêlant, avec une distance humoristique et critique, les structures narratives de divers styles de séries: policier, science fiction, mediumnique, etc.


Dans la plupart des séries, on retrouve des ressorts dramatiques, des situations récurrentes, des constructions de dialogues qui, à force d’être utilisés et répétés en sont devenues normatifs.


SUITE>

Nous avons construit notre propre intrigue en utilisant un maximum de références à ces passages obligés de toute série, tout en les poussant à l’absurde.


Nous y avons également glissé des chansons issues du répertoire grand public, afin d’apporter un aspect encore plus décalé à cette réinvention ludique de la culture de masse.

en bref

en bref

DISTRIBUTION

Ce spectacle a été interprété par huit comédiennes-chanteuses et comédiens-chanteurs romands. Tous se sont vu attribuer un ou plusieurs personnages aux caractéristiques emblématiques dans les séries : le policier qui a des problèmes personnels avec son ex-femme et qui tombe sous le charme de sa coéquipière, la fille du flic qui va se faire kidnapper et perdre son innocence, le chef de la police corrompu, le méchant qui a aussi des failles, la méchante sexy, cinglée, jalouse et sadique, la medium qui perd ses pouvoirs, la présidente des Etats-Unis d’Amérique, les femmes extraterrestres-années 80, etc.

le spectacle

Le spectacle

EPISODE 1
Qui veut la peau de Polly Pocket ?

A Baltimore (Etats-Unis d’Amérique), Polly, la belle et innocente fille de l’inspecteur Sonny a été enlevée, par deux sinistres individus. Bouleversé, Sonny se lance à la poursuite des criminels, aidé de sa nouvelle coéquipière haute en couleur, Petula. Mais la situation se complique lorsque l’ex-femme d’inspecteur, la bourgeoise Caroline, se fait enlever à la suite de sa fille. Les ravisseurs menacent de la tuer, si l’enquête se poursuit. Dans une impasse, Petula suggère alors à Sonny de consulter discrètement sa cousine voyante.


SUITE>

Une fois parvenue avec difficulté à l’endormir, cette dernière a une vision qui laisserait supposer que les kidnappeurs ne seraient pas des inconnus. L’un d’eux aurait même eu une liaison avec l’ex-femme de Sonny, Caroline. Les deux flics décident alors d’entrer par effraction chez elle pour y récolter des indices. Mais, pris sur le fait, ils sont arrêtés et jetés en prison par le chef de la police, qui leur reproche d’avoir enfreint le règlement.


Les chansons de l’épisode 1 : « Good morning Baltimore », Hair Spray, « L’oiseau et l’enfant », Marie Myriam, « Les trois copains, Constance Verluca », « Non, non, rien à changé », les Poppys, « Mister Sandman », les Chordettes, « Près des remparts de Séville », Bizet, « Bang, Bang », Sheila, « Hound Dog », Elvis Presley, « Cell Block tango », Chicago.

Le spectacle

EPISODE 2
A tombeaux ouverts

Emprisonnés à tort, l’inspecteur Sonny et sa coéquipière Pétula parviennent à s’échapper. Ils retournent demander de l’aide à la medium qui, ne parvenant vraiment plus à trouver le sommeil, a été hospitalisée. Petula l’assomme, ce qui lui permet de retrouver momentanément ses facultés. Dans sa vision, elle découvre que les kidnappeurs se trouvent dans un entrepôt sur les docks avec leurs deux victimes : la fille de l’inspecteur Sonny et son ex-femme, Caroline. Cependant, au QG des ravisseurs, l’ambiance est tendue.


SUITE>

Viviane a découvert que son complice, Frédéric, a effectivement un passé amoureux commun avec leur détenue, Caroline. Et que s’il a choisi de la kidnapper, ainsi que sa fille, c’est notamment pour se venger d’avoir été éconduit à l’époque au profit de Sonny. Folle de jalousie et en l’absence de Frédéric, Viviane découpe Caroline en morceau puis disparaît. Quand les deux flics débarquent dans l’entrepôt, il est déjà trop tard. Lors de l’intervention, Petula est tuée par Frédéric, qui parvient à s’enfuir en emmenant Polly, la fille de l’inspecteur. Mais en pleine cavale, la jeune fille commence à gonfler dangereusement. Allergique aux arachides, le biscuit que Frédéric lui donne pour apaiser sa faim déclenche chez elle un grave crise. Frédéric se voit obligé de contacter Sonny, pour qu’il lui amène les médicaments nécessaires.

Dans un magasin de glace, Sonny remet à Frédéric la mallette contenant les médicaments. Il en profite pour questionner Frédéric sur ses motivations: il découvre alors que ce dernier a prévu de livrer sa fille à des extraterrestres, contre la promesse d’être épargné lors de la destruction programmée de la terre...


Chansons de l’épisode 2 : « Docteur », Pierre Perret, « Sauvez-moi », Johnny Halliday, « J’avais rêvé d’une autre vie », Les Misérables, « Oh so quiet », Björk, « Cucurrucucu Paloma », Caetano Veloso, «Diva’s Lament », Spamalot, « Tu t’en vas », Alain Barrière, « Polly » Nirvana, « Highway to hell », ACDC.

Le spectacle

EPISODE 3
Au revoir, à jamais !

Sonny seul et fou de chagrin, ne peut désormais compter que sur lui-même, pour empêcher Frédéric de livrer sa fille aux extraterrestres. Celles-ci ont prévu de débarquer au centre-ville de Baltimore. La présidente des Etats-Unis d’Amérique, venue leur adresser un discours de bienvenue déchante très vite. Ces femmes-aliens n’ont qu’un objectif : récupérer de jeunes humaines, et parmi elles, la propre fille de l’inspecteur Sonny. Elles ont besoin de corps jeunes pour se régénérer, puis elles feront sauter la Terre. L’inspecteur Sonny est désespéré, il n’a aucune piste.


SUITE>

Mais la medium morte lui apparaît en fantôme et vient le remettre sur les rails de son enquête. Grâce à elle, Sonny parvient in extremis à libérer sa fille, tombée entre temps amoureuse de son ravisseur, Frédéric, qu’elle refuse de quitter. L’affaire s’envenime. Le chef de la police et ses hommes interviennent, ce qui mène à une tuerie généralisée. Sonny meurt sous les balles de ses propres collègues, comme les aliens et la plupart des policiers. Reconnaissante d’avoir réglé la situation, la présidente des USA récompense le commissaire de la médaille du mérite. Fédéric, encore en vie, est jeté en prison. Mais Polly parvient à le faire évader. Le nouveau couple part ainsi vers de nouvelles aventures...

Chansons de l’épisode 3 : « Parlez-vous français », Bacara, « Willkommen, Bienvenue », Cabaret, « Total Eclipse of the heart », Bonnie Tyler, « La vie ne m’apprend rien », Balavoine, « Bad », Michaël Jackson, « Ah si j’étais riche », Ivan Reboff, « Résiste », France Gall, « Bohemian Rapsody », Queen.

Le spectacle

LA MUSIQUE

En plus de la création du générique de la série elle-même, les recherches sonores et musicales effectuées par Stanislas Romanowski ont donné leur identité aux différents lieux présents dans le spectacle, et tonifié les transitions entre les scènes, nous permettant ainsi de tendre à une certaine dynamique cinématographique.

générique

générique

Conception, dramaturgie, écriture, scénographie et mise en scène :

Dahlia Production : Laurence Iseli et David Deppierraz


Jeu
Vincent David, Salvatore Orlando, Stefania Pinnelli, Isabelle Renaut, Charlotte Reymondin, Anne-Sophie Rohr, Marylène Rouiller, Valério Scamuffa.


Costumes
Scillia Ilardo.


Coach chorégraphies
Chrystel Romanowska.


Accessoires
Félicie König.

photos

générique

Les photos de Downtown Centre-Ville peuvent être consultées et téléchargées sur Flickr. Elles sont libres de droit uniquement pour les artistes ou collaborateurs ayant participé aux Jeux du Castrum. Le crédit du photographe doit absolument être mentionné à chaque publication, même dans un dossier de presse ou un site internet.


Les photos sont ici.

infos pro

infos pro

Prochainement.